TRAFFIC Logo

Wildlife Trade Specialists

Published 12 mai 2010

  English 

TRAFFIC Afrique Centrale appui l’éducation environnementale dans les écoles primaires de Yaoundé

Yaoundé les 11 t 12 Mai 2010—éducation environnementale dans 02 écoles primaires de la capitale camerounaise. C’est tour à tour à l’école du Primaire du Centre administratif de Yaoundé et de la Gendarmerie Nationale que 02 séances d’animation ont été dispensées au bénéfice d’une centaine d’enfants, âgés de 09-12, et élèves des écoles primaires sus-mentionnées.


Des élèves de l’école primaire Départementale de Yaoundé, brandissant la bande dessinée © TRAFFIC 

La cinquantaine d’enfants regroupés ce jour à l’école primaire de la gendarmerie nationale, était massée dans leur cours de récréation.

Contactés par TRAFFIC Afrique Centrale, les directeurs de ces établissements scolaires, ont rapidement compris l’opportunité qu’ils avaient d’ouvrir les esprits de ces jeunes enfants dont ils ont la charge, sur un sujet d’actualité, en  bénéficiant à la fois d’un support de communication didactique et attractif, (la bande dessinée), et de l’expertise des animateurs, qui sont suffisamment avertis concernant la problématique  de la gestion durable des ressources naturelles.

Chacune des séances d’éducation environnementale a duré 02 heures et a été préparée conjointement par les animateurs et les instituteurs. Il s’agissait sur le principe, de commenter la bande dessinée « touche pas à ma biodiversité », produite par TRAFFIC sur financement de WWF Pologne, et de passer ensuite à un jeu de questions-réponses aux enfants, en vu de tester leur niveau d’assimilation.

Ceux des élèves qui répondaient correctement aux questions posées, recevaient en prime, des bonbons, ballons gonflables et/ou la bande dessinée elle-même.

Madame Ndoumou Régine, institutrice, ayant pris part, tant à la préparation qu’à la facilitation de cette séance d’éducation, a reconnu qu’en 10 ans de carrière, c’était la première fois qu’un tel évènement se déroulait dans leur école, tant du point de vue de l’innovation que de celui de la pertinence des objectifs de cette initiative.

La bande dessinée « touche pas à ma biodiversité »,, présente dans un langage simple, accessible aux jeunes, enfants, cibles, l’interaction des divers éléments de la biodiversité, tout comme l’importance des gestes et des actions de l’Homme  dans la préservation ou la destruction de celle-ci.

Cette bande dessinée est le fruit de la collaboration entre TRAFFIC et une école de dessinateurs « Engiton Design » de Yaoundé, et qui a déjà matérialisé plusieurs concepts (dessins), au bénéfice des enfants.

Des élèves de l’école primaire Départementale de Yaoundé, en salle de classe, durant la leçon d’éducation environnementale © TRAFFIC

La production de la bande dessinée tout comme les 02 séances d’éducation environnementales, ont été rendues possibles, grâce à l’appui financier du WWF Pologne, financement accordé à TRAFFIC dans le cadre d’un projet intitulé : « Reducing ilegal trade in endangered species by enhancing the capacity of wildlife monitoring patrols in Cameroon » et dont  l’objectif global était de réduire de façon significative, le braconnage et la destruction des espèces fauniques, par la sensibilisation et le renforcement de l’application des dispositions légales des lois régissant les ressources fauniques.

Eva Paule Mouzong, Chargée de Communication, TRAFFIC Afrique Centrale