TRAFFIC Logo

Wildlife Trade Specialists

Published 07 septembre 2009

  English 

Vers l’extinction du Saola par la chasse

Gland, Suisse, 7 Septembre, 2009— Un de ces mammifères les plus énigmatiques du monde, le Saola Pseudoryx nghetinhensis, est sur le point de disparaître, selon un groupe d’experts qui a tenu une réunion de crise au Vientiane, Lao PDR, pour essayer de sauver cet animal sauvage menacé d’extinction. 


La chasse abusive menace la survie du Saola, une espèce sauvage rare, voisine des antilopes, qui vit dans les forêts lointaines du Sud Est Asiatique © 1996 by W. Robichaud/WCS

La rencontre a reconnu que la chasse avec les pièges et les chiens, à la quelle le Saola est particulièrement vulnérable, serait une cause directe de menace pour cette espèce.

Les experts ont ajouté que le Saola ne pourrait être sauvé qu’en intensifiant la lutte anti braconnage avec les pièges et les chiens, dans les aires spécifiques de la Forêt d’Annamite, aux abords du Lao PDR et du Vietnam.

Des méthodes sophistiquées pour détecter le Saola dans la brousse ainsi que, les radios détectrices, qui permettraient de comprendre l’instinct de survie de cet animal sont également nécessaires, ont ajouté les biologistes.

"Nous sommes à un point de l’histoire, où nous avons encore une minime, mais pertinente opportunité de conserver cet animal extraordinaire”, a déclaré William Robichaud, Coordinateur du Groupe de travail sur le Saola, mis en place par le groupe de spécialistes des animaux sauvages d’Asie de l’UICN. 

"Que cette opportunité soit probablement désuète pour d’autres espèces animales est certainement avérée à ajouté le groupe d’experts Kouprey, lors de cette rencontre, ce qui devrait nous convaincre que le Saola serait la prochaine espèce qui pourrait disparaître.

Le Saola, qui a juste été découvert par la science en 1992, ressemble aux antilopes du désert d’Arabie, mais plus proche des animaux sauvages.

Les experts s’accordent à dire que, la population des Saola  a considérablement diminué depuis sa découverte en 1992, alors que le nombre était déjà restreint.

Le Saola est énuméré dans la liste rouge de UICN, des espèces en danger critique, qui énumère les espèces en voie d’extinction. Aucun de ces animaux n’est conservé dans les zoos et nous ne connaissons rien sur les conditions de leur domestication.