Search TRAFFIC

NOTE: Please see instructions here to search inside TRAFFIC's PDFs

Subscribe to news

STAY UP TO DATE

news, studies, issues and events from the world of wildlife trade.



Instagram
Also of interest

Wildlife crime is serious - watch the video!

...............................................................

Interested in a Masters in Conservation Leadership at the University of Cambridge? More details...

...............................................................

TRAFFIC is grateful for the financial contribution from The Rufford Foundation towards this website

Useful links
Focus on

Behaviour change l Conservation awareness l Enforcement

...............................................................

Iconic wildlife

Apes l Bears l Deer l Elephants l Leopards l Marine turtles l Pangolins l Reptiles l Rhinos l Sharks & rays l Tigers l others

...............................................................

Forestry

Timber trade

...............................................................

Fisheries

Fisheries regulation

...............................................................

Medicinal plants

Medicinal and aromatic plants

...............................................................

Wildmeat

Wildmeat resources

...............................................................

Pets & fashion

Wild animals used for pets & fashion

...............................................................

Regions

Africa l Americas l Asia l Australasia l Europe l Middle East

...............................................................

International Agreements

CBD l CITES l CMS

...............................................................

Thursday
Apr282016

Les transporteurs aériens et le Gouvernement du Cameroun s'engagent à travailler ensemble pour lutter contre le commerce illégal de la faune

© TRAFFIC Douala, Cameroun, Avril 2016—Le Ministère des Forêts et de la Faune, le Ministère des transports, des agents de contrôle et d'application de la loi (douanes et police), les opérateurs économiques  du secteur des transports aériens  et les entreprises de fret au Cameroun ont convenu de promouvoir la collaboration pour lutter contre le commerce illégal d'espèces sauvages dans le secteur du transport aérien au Cameroun.

La mesure en question est l'une des dix recommandations d’un atelier de deux jours tenu plus tôt ce mois à Douala au Cameroun. L'atelier a réuni 65 participants de huit compagnies aériennes (Air-France, Kenya Airways, Asky airlines, Brussels Airlines, TAAG Angola,  Crono Airlines,  CAMAIR-CO, Air Côte d'Ivoire), trois entreprises de fret et  logistique (SGS, DHL, Bolloré Logistics), des agents chargés de la  répression en matière de délits de la faune du Ministère des Forêts et de la faune, des représentants du Ministère des Transports, ainsi que des représentants d'autres organismes d'application de la loi (douanes et police) au Cameroun.

L’appui technique de  l'atelier a été fourni par des experts de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), l'Organisation mondiale des douanes (OMD), l'Association Internationale des Transporteurs Aériens (IATA), Supply Chain Compliance Ltd et TRAFFIC, le Réseau Mondial de surveillance du Commerce des produits de faune et de Flore.

L'atelier faisait partie d'une initiative mondiale de  TRAFFIC pour identifier, en collaboration avec les gouvernements et d'autres intervenants clés, des lacunes ou des insuffisances dans le secteur des transports, qui facilitent le commerce illégal d'espèces sauvages. La réunion fait suite aux recommandations d'un atelier similaire tenu à Bangkok, en Thaïlande, en Janvier 2015.

Dans ses propos liminaires, M. Pandong Ebwel Eitel, représentant le ministre des Forêts et de la Faune, a félicité TRAFFIC pour cette initiative louable et a appelé à une plus grande collaboration entre les secteurs public et privé pour lutter contre la criminalité faunique.

Nick Ahlers, chef du projet  Réponse, Evaluation et Etablissement des Priorités sur le Trafic d’Espèces Sauvages (Wildlife-TRAPS), projet financé par l'USAID, a déclaré: "Dans le cadre d'une collaboration mondiale pour éliminer le braconnage et le trafic illicite d'espèces sauvages, le secteur des transports peut jouer un rôle important en servant comme les yeux et les  oreilles des autorités de contrôle et
d’application de la loi ».

Bien que les compagnies aériennes et logistiques aient mis en place des mécanismes pour décourager et réduire le transport des produits de la faune illégale, les experts de l'atelier ont clairement illustré que le transport aérien est toujours la voie préférée et couramment utilisée par les trafiquants.

Les participants ont examiné la complexité du commerce illégal d'espèces sauvages, les méthodes de contrebande utilisées, les itinéraires suivis et identifiés les points faibles le long de la chaîne d'approvisionnement, souvent  exploités par les trafiquants et les solutions proposées sur la façon dont ceux-ci pourraient être atténués par le renforcement actuel des politiques, procédures et pratiques. La nécessité d'un partage en temps réel des informations, le renforcement des capacités et de l'équipement de base, en particulier dans les aéroports, afin d'améliorer les communications et la coopération ont été identifiés comme des questions prioritaires à aborder.

Le gestionnaire Cargo de Brussels Airlines, Suzanne Lembe, a déclaré, «Ces ateliers sont nécessaires afin d'améliorer la collaboration avec les services de l’administration forestière  et améliorer les connaissances notamment sur les nouvelles lois en matière de faune et d'autres cadres réglementaires."

L'atelier a été organisé par TRAFFIC en collaboration avec le Ministère des  forêts et de la Faune, le Ministère des Transports, et  avec le soutien financier du projet allemand Polifund et mis en œuvre par la GIZ au nom du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et le Ministère fédéral allemand de la Environnement, conservation de la Nature, Bâtiment et de sûreté nucléaire (BMUB).

L’appui technique de TRAFFIC a également été facilité  par le projet Réponse, Evaluation et Etablissement des Priorités sur le Trafic d’Espèces Sauvages (Wildlife-TRAPS) financé par l'Agence américaine pour le développement international (USAID).

Plus d’informations
Louisette Sylvie Ngo Yebel, responsable communication, TRAFFIC
Email: louisette.ngo-yebel@traffic.org

« Des nouvelles de TRAFFIC : corne synthétique de rhinocéros, trafic de pangolins, et flore sauvage en Chine | Main | L’Afrique intensifie la lutte contre les crimes à l’encontre de la vie sauvage »