Un Manuel ETIS pour le Cameroun
Wednesday, November 30, 2011 at 14:14
TRAFFIC in CITES, conscience de conservation, conservation awareness, ivory, mammals - elephants, smuggling in Africa

Cameroun, 30th Novembre 2011—Un manuel sur le programme ETIS de suivi du commerce illégal de l’ivoire et autres produits de l’éléphant d’Afrique Loxodonta africana comme outil de protection de l’éléphant au Cameroun  a été publié par TRAFFIC.

Le programme ETIS a été créé pour permettre un suivi du commerce illicite des spécimens d’éléphants, espèces protégées par la CITES (Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore Sauvages Menacées d’extinction). Les Parties de la CITES doivent en effet soumettre régulièrement au Secrétariat de la CITES et/ou à TRAFFIC des rapports de saisies d’ivoire et autres produits d’éléphants. Pour ce faire, des formulaires de saisies doivent donc être remplis, en particulier par les agents en charge de l’application des législations nationales sur la faune.

Ce manuel s’adresse donc à celles et à ceux qui au cours de leur travail peuvent être amenés à rédiger des rapports de saisies sur les produits d’éléphants au Cameroun. Il est en particulier destiné aux personnels du Ministère de forêts et de la faune (MINFOF), au Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MINEP), ainsi qu’aux personnels des autres institutions étatiques en charge de l’application des législations fauniques au Cameroun (Douanes, Police, Gendarmerie…), sans oublier les Organisations Non Gouvernementales de conservation de la nature.

Au travers de 20 questions, ce manuel se concentre sur le programme ETIS, ainsi que sur le rapport de saisie ETIS, tout en rappelant le contexte de la CITES. Le manuel apporte des réponses précises à toutes celles et ceux sur la façon de remplir les rapports de saisies, à qui l’envoyer, comment, quand etc, tout en rappelant la pertinence et l’intérêt de remplir ces rapports ETIS.

A travers la publication et la diffusion de ce manuel aux autorités camerounaises en charge de l’application des législations nationales sur la faune sauvage, TRAFFIC souhaite encourager et aider les autorités camerounaises à participer activement au programme ETIS, pour permettre de faire un meilleur suivi du commerce international illégal d’ivoire, et ainsi de mieux lutter contre ce fléau. En effet, l’efficacité du programme ETIS dépend notamment de la qualité des informations envoyées par les Parties de la CITES, dont le Cameroun qui a adhéré à cette convention il y a 30 ans.

Le manuel (PDF, 750 KB)

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.