Search TRAFFIC

NOTE: Please see instructions here to search inside TRAFFIC's PDFs

Subscribe to news

STAY UP TO DATE

news, studies, issues and events from the world of wildlife trade.



Instagram
Also of interest

Wildlife crime is serious - watch the video!

...............................................................

Interested in a Masters in Conservation Leadership at the University of Cambridge? More details...

...............................................................

TRAFFIC is grateful for the financial contribution from The Rufford Foundation towards this website

Useful links
Focus on

Behaviour change l Conservation awareness l Enforcement

...............................................................

Iconic wildlife

Apes l Bears l Deer l Elephants l Leopards l Marine turtles l Pangolins l Reptiles l Rhinos l Sharks & rays l Tigers l others

...............................................................

Forestry

Timber trade

...............................................................

Fisheries

Fisheries regulation

...............................................................

Medicinal plants

Medicinal and aromatic plants

...............................................................

Wildmeat

Wildmeat resources

...............................................................

Pets & fashion

Wild animals used for pets & fashion

...............................................................

Regions

Africa l Americas l Asia l Australasia l Europe l Middle East

...............................................................

International Agreements

CBD l CITES l CMS

...............................................................

TRAFFIC est le réseau de surveillance du commerce de la faune et de la flore sauvages. Sa mission est de s'assurer que ce commerce ne menace pas la conservation de la nature.

Actualités de TRAFFIC

Wednesday
Apr202016

L’Afrique intensifie la lutte contre les crimes à l’encontre de la vie sauvage

Evénements parallèles à l’AMCEN sur le commerce illégal de la Faune et de la flore sauvages en Afrique: la situation, les défis, les approches et les opportunités. © Leah Naess Wanambwa Le Caire, Egypte, le 20 Avril – Faisant face à des niveaux sans précédent de braconnage et de trafic des produits issus de la vie sauvage, les pays Africains ont accepté cette semaine lors de la Conférence Ministérielle Africaine sur l’Environnement (CMAEN – AMCEN en anglais) de prendre de nouvelles mesures audacieuses pour mettre en œuvre une stratégie d’envergure continentale pour lutter contre le commerce de produits issus de la vie sauvage.

Click to read more ...

Tuesday
Apr192016

Le Cameroun detruit 2000kg de defenses d'elephants

First ivory destruction by Cameroon, 3,500kg on April 19, 2016 © TRAFFIC / Louisette Ngo Yebel Yaoundé Cameroun 19 avril 2016. Le Cameroun a incinéré à ce jour 2000Kg de défenses d’éléphants et plus de 1753 objets d’art en ivoire saisis chez des trafiquants au cours des ans, à la demande du chef d’état, son Excellence le président Paul DIYA. L’opération de destruction a été présidée par le ministre en charge des forêts et de la vie sauvage en présence de l’ambassadrice des Etats Unis auprès des Nations Unies, Samantha POWER, et d’autres partenaires parmi lesquels TRAFFIC.

Click to read more ...

Monday
Apr182016

Le commerce des oiseaux sauvages à Singapour soulève des inquiétudes concernant les Perroquets Gris d’Afrique

African Grey ParrotLes Perroquets Gris d’Afrique – Une nouvelle étude de la Société de Conservation de la Vie sauvage et de TRAFFIC souligne le rôle de Singapour comme plaque tournante majeure du commerce d’oiseaux, depuis l’Afrique et l’Europe vers l’Asie de l’Est et le Moyen Orient. Elle révèle de sérieuses lacunes dans la façon dont ce trafic a été enregistré au cours de la dernière décennie.

Click to read more ...

Friday
Mar182016

Les leaders mondiaux du transport signent une déclaration historique pour bloquer les itinéraires de trafic illégal d'espèces sauvages

Londres, Royaume-Uni, le 15 Mars 2016 - La signature d'une nouvelle déclaration engageant les dirigeants de l'industrie mondiale du transport à des mesures importantes pour lutter contre le trafic de la faune a été saluée par le duc de Cambridge comme " un changement majeur dans la course contre l’extinction des espèces. "

Click to read more ...

Thursday
Mar172016

Groupes Facebook: nouveaux marchés du commerce de la faune en Malaisie

Kuala Lumpur, Malaisie 3 Mars 2016- Selon un nouveau rapport de TRAFFIC, Les Malaisiens se tournent vers Facebook comme un marché de la faune, pour contourner le commerce souvent illégal d'animaux emblématiques et menacés.

Au cours d’une trentaine de minutes de surveillance quotidienne sur une période de cinq mois, les chercheurs ont trouvé pas moins de 14 groupes de discussion sur le réseau social, d’origine malaisienne, qui revendent des animaux protégés. Plus de 300 animaux sauvages dont des ours malais, des gibbons, des loutres, ou des binturongs.

Click to read more ...

Thursday
Feb252016

Une plate-forme pour renforcer la collaboration dans la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages lancée en Afrique centrale

AFRICA-TWIX, une nouvelle plate-forme pour promouvoir la collaboration entre les organismes d'application de la législation faunique et forestière en Afrique centrale a été lancée suite à un atelier tenu au Cameroun © TRAFFIC Douala, Cameroun, le 16 Février 2015, une nouvelle plate-forme pour promouvoir la collaboration entre les organismes d'application engagés dans la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages, et les activités criminelles qui y sont associées, a été lancée par les représentants des agences en charge de l'application de la législation faunique et forestière et de la justice dans quatre pays pilotes d’Afrique centrale.

Click to read more ...

Friday
Jan222016

Travail d’initiation pour l'échange d'information en Afrique Centrale

Une séance de travail avec les agents des douanes à Yaoundé au Cameroun © TRAFFIC Yaoundé, Cameroun, 21 décembre 2015—une visite de TRAFFIC menée dans quatre pays d'Afrique Centrale – le Cameroun, la République Démocratique du Congo (RDC), le Congo et le Gabon - a obtenu le soutien des agences et du personnel mandatés pour l’application des lois CITES pour échanger des informations dans le cadre d'une action régionale de lutte contre le commerce illégal de faune et de flore sauvages et la criminalité.

Click to read more ...

Wednesday
Dec232015

Au‑delà de l’application des lois : la participation des peuples autochtones et des communautés locales à la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages

Appel à participation à l'atelier

Le Groupe de spécialistes de la CEESP/SSC UICN sur l’utilisation durable et les moyens d’existence (UICN SULi) et le Programme régional pour l’Afrique centrale et occidentale (UICN PACO), l’Institut international pour l’environnement et le développement (IIED), TRAFFIC, et le Réseau pour l’environnement et le développement durable en Afrique (REDDA – Cameroun), organisent un atelier régional pour l’Afrique centrale et occidentale en vue de réfléchir aux meilleurs moyens de faire participer les peuples autochtones et des communautés localesvivant au contact d’espèces sauvages aux efforts de lutte contre le commerce illégal de ces espèces.

Nous invitons les éventuels participants à soumettre des résumés d’analyses, études de cas et expériences pertinentes qu’ils souhaiteraient présenter à l’atelier.

Cet atelier bénéficie du Ministère Autrichien de l’environnement, et du soutien du projet Polifonds, mis en œuvre par GIZ au nom du Ministère fédéral Allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et le Ministère fédéral Allemand de l'Environnement, de la Protection de la Nature, de la Construction et de la Sûreté nucléaire (BMUB).

Dates: 24 et 25 février 2016
Lieu: Près de Douala, Cameroun (lieu exact à déterminer)    
Date de soumission de la proposition succinte: January 16th
Plus de détails (PDF)

Mise à jour : S'il vous plaît trouver le dernier ordre du jour ici (PDF, 1 MB)

Thursday
Dec172015

Prise de conscience du commerce de la « viande de brousse » au Cameroun

Wild meat products seized in 2009 in Yaoundé © Eva Paule MOUZONG / TRAFFICYaoundé, Cameroun, décembre 2015—plus de 70 marchands et commerçants de viande de brousse tels que des restaurateurs ont été informés des lois en vigueur pour protéger la faune du massacre engendré par le commerce de cette viande. Le meeting s'est tenu au début du mois par le Ministère de la Forêt et de la Faune (MINOF) avec le soutiens du WWF et dans le cadre du programme TRAFFIC.

La capitale du Cameroun, Yaoundé, a été choisie en raison de la demande en viande d'animaux sauvages particulièrement élevée dans les centres urbains. La réunion s'est organisée en décembre après qu’une étude révélait un pic des ventes de la viande de brousse dans la région en période de fêtes.

Plus de 70 éleveurs et commerçants impliqués dans le secteur de la viande d'animaux sauvages ont été renseignés sur les espèces qu'ils doivent préserver pour freiner le braconnage et autres activités illégales.  Ils ont également été éclairés sur la législation mise en place pour protéger certaines espèces contre le commerce international. Le meeting les a encouragés à chercher une autre source de protéines durable. Les maires et les préfets ont été renseignés sur les politiques instaurés sur les plans national et régional ainsi que sur les lois encadrant l’élevage et l’expansion du commerce de viande d'animaux sauvages.

Le Cameroun possède une biodiversité riche qui recèle des espèces fascinantes.  Ce pays d'Afrique Centrale détient également des lois élaborées pour la protection de la vie sauvage.  Cependant, la récente expansion de son commerce illégale de viande de brousse (principalement sollicité par les centres urbains et l’Asie) a des conséquences déplorables sur les populations des espèces nécessaires pour ce commerce.

« La protection de nos richesses animale et végétale nous concerne tous. Chacun de nous doit prendre part au combat contre le braconnage qui menace ces ressources. Nous pourrons ainsi mettre en œuvre des mesures pour leur assurer une gestion durable », indique M. Issola Dipanda, délégué régional du MINFOF.

Mme Yemele Jiofack, du MINFOF, met en avant l’importance des lois qui incitent à une exploitation raisonnable et durable des ressources de la nature. Elle n'oublie pas non plus de mentionner les conséquences d'une transgression de ces lois.

Les délégués régionaux aux ministères de l'élevage, du développement agricole et rural, et de l'industrie du poisson et de la viande ont discuté des options disponibles pour générer des recettes. Ils ont aussi réfléchi aux moyens de décrocher des subventions pour ces alternatives.

TRAFFIC a présenté son étude sur l’illégalité du commerce de certains animaux sauvages à l’échelle régionale et internationale.  « Diminuer le commerce de viande d'animaux sauvages nécessite une coopération et une collaboration à tous les niveaux mais surtout régional, là où sont élevés ces espèces », ajoute Louisette Sylvie Ngo Yebel, du bureau de communication de TRAFFIC.

De nombreuses informations sur le programme TRAFFIC ont été distribuées aux délégués lors du meeting. Ils ont ainsi pu recevoir des flyers expliquant le projet et des prospectus sur le Système de suivi de la « Viande de Brousse » en Afrique Centrale (SYVBAC).