Les pays d'Afrique Centrale se réunissent pour appuyer la mise en œuvre des Plans d’Action Nationaux pour l’Ivoire
Tuesday, June 14, 2016 at 11:50
TRAFFIC in conscience de conservation

© TRAFFICKinshasa, RDC— les pays à travers l'Afrique Centrale se sont réunis en Novembre de l'année dernière pour renforcer la collaboration régionale dans la mise en œuvre des Plans d’Action Nationaux pour l’Ivoire (PANI) dans la sous-région.

Les PANI sont des outils pratiques mis en place par la CITES (the Convention on International Trade in Endangered Species of Wild Fauna and Flora - Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction) dans 19 Parties à la Convention impliquées dans le commerce illégal en tant que pays d’origine, de transit et/ou de destination de l’ivoire.
 
L’atelier sur la planification d’actions en collaboration (Collaborative Action Planning – CAP) avait comme objectif d’améliorer la gestion et la conservation des Éléphants d’Afrique par la réduction de braconnage et le commerce illégal d’ivoire par la mise en œuvre effective des PANI au niveau national et par une collaboration renforcée entre les pays.

Les représentants des pays mettant en œuvre les PANI en Afrique centrale: Cameroun, Congo, RDC et Gabon, ainsi que d'autres pays de la région impliqués dans le trafic de l’ivoire— le Tchad et la République Centrafricaine ont assisté, et le Nigeria a envoyé des informations à l'appui de la réunion.
 
Plus de 40 délégués venus des départements et ministères de la faune, les autorités de gestion nationales de la CITES et les points focaux de PANI, ainsi que des représentants du Secrétariat de la CITES, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) et le Programmes des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Parmi les ONG présentes, on peut citer TRAFFIC en tant qu’hôte et organisateur, WWF qui a contribué à la planification et à la facilitation de l’atelier, Juristrale - RDC qui a participé et fourni un appui logistique, Wildlife Conservation Society - WCS et Environnement Fonds Vert.

Les bailleurs de fonds des États-Unis et l'Allemagne étaient représentés  United States Agency for International Development (Département d’Etat American pour le Développement International,  USAID) et la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (La Société allemande pour la coopération Technique Internationale, GIZ), respectivement

Les résultats attendus de l’atelier étaient la mise au point d’un menu d’actions prioritaires pour une collaboration régionale renforcée par une application efficace des activités régionales et transfrontalières intégrées dans les PANI, et pour des efforts accrus de lutte contre le braconnage et le commerce illégal de l’ivoire dans les pays non concernés par les PANI. Les recommandations formulées par les participants inclus:


L’atelier sur la planification d’actions en collaboration a eu lieu dans le cadre du Projet Wildlife-TRAPS (Wildlife Trafficking, Response, Assessment and Priority Setting - Le Trafic de la Faune, Réponse, Evaluation et Etablissement des Priorités) soutenu par l'USAID et mis en œuvre par TRAFFIC et l'UICN.

Le rapport complet de la réunion est disponible en anglais et en français :

Workshop Proceedings: subregional action planning to strengthen regional collaboration. Support of the Implementation of National Ivory Action Plans (NIAPs) in Central Africa (PDF, 1 MB).

Rapport de l’atelier: action de planification pour renforcer la collaboration sous-régionale. Appui à la mise en oeuvre des Plans d’Action Nationaux pour l’Ivoire (PANI) en Afrique centrale (PDF, 1 MB)

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.