Search TRAFFIC

NOTE: Please see instructions here to search inside TRAFFIC's PDFs

Subscribe to news

STAY UP TO DATE

news, studies, issues and events from the world of wildlife trade.



Instagram
Also of interest

Wildlife crime is serious - watch the video!

...............................................................

Interested in a Masters in Conservation Leadership at the University of Cambridge? More details...

...............................................................

TRAFFIC is grateful for the financial contribution from The Rufford Foundation towards this website

Useful links
Focus on

Behaviour change l Conservation awareness l Enforcement

...............................................................

Iconic wildlife

Apes l Bears l Deer l Elephants l Leopards l Marine turtles l Pangolins l Reptiles l Rhinos l Sharks & rays l Tigers l others

...............................................................

Forestry

Timber trade

...............................................................

Fisheries

Fisheries regulation

...............................................................

Medicinal plants

Medicinal and aromatic plants

...............................................................

Wildmeat

Wildmeat resources

...............................................................

Pets & fashion

Wild animals used for pets & fashion

...............................................................

Regions

Africa l Americas l Asia l Australasia l Europe l Middle East

...............................................................

International Agreements

CBD l CITES l CMS

...............................................................

Thursday
Feb132014

Les Gouvernements s'engagent à une action décisive et urgente pour s'attaquer à la crise mondiale du braconnage de la  faune

© Wikimedia Commons

in Japanese

Londres, 13 février 2014 — les chefs d'Etat, ministres et représentants de haut niveau de 46 pays, y compris les plus fortement touchés par le braconnage et le commerce illégal d'animaux sauvages, se sont engagés aujourd'hui à prendre des "mesures décisives et urgentes" pour lutter contre le commerce mondial illégal d'espèces sauvages.

La déclaration énoncée a été émise après deux jours de négociations à huis clos organisées à Londres par le gouvernement britannique. Leurs Altesses Royales, Princes Charles, William et Harry ont également participé aux assises.
Les mesures adoptées par les pays signataires de la déclaration incluent l’éradication des marchés des produits de faune et de flore illégaux; un accord pour renforcer des efforts d’application de la loi et s’assurer que des cadres légaux effectifs et des moyens de dissuasion soient mis en place ; et des mesures pour promouvoir des moyens de subsistance durables avec les communautés locales.

Le WWF et TRAFFIC accueillent la post-conférence « la Déclaration de Londres » pour reconnaitre l’échelle significative et les conséquences économiques, sociales et environnementales dramatiques du commerce illégal de la faune et de la flore y compris la manière dont le braconnage et le trafic sont de plus en plus contrôlés par les réseaux criminels organisés qui sapent l’Etat de droit et la bonne gouvernance et encourage la corruption.  

Heather Sohl, conseiller pour les Espèces au WWF-Royaume -Uni, affirme :
"La signature de la déclaration de Londres aujourd'hui par les gouvernements a envoyé un message fort : le crime faunique est un crime grave et il doit être arrêté. Ce trafic dévaste les populations d'espèces, mais prend également la vie des gardes, entrave le développement économique du pays et déstabilise la société par la corruption. Il s'agit d'une crise, non seulement à l'échelle nationale ou régionale, mais qui exige une attention mondiale urgente et justifie l'appui politique de haut niveau à travers la nomination d'un représentant spécial des Nations Unies dédié. Il revient aux gouvernements de respecter leurs engagements en maintenant ou en mettant en place des procédures et des ressources pour combattre la criminalité de retour dans leurs pays d'origine. »
Les pays présents à la réunion comme la République démocratique du Congo, le Gabon, le Kenya et la Tanzanie comprennent plusieurs populations d'éléphants sous forte pression de braconnage. D’autres pays qui représentent des points de transit majeurs pour l’ivoire expédié d'Afrique vers l'Asie étaient également présents, à l’instar du Togo, des Philippines et de la Malaisie, mais surtout, la Chine, le principal débouché pour l'ivoire illégal.
De même, étaient présents les pays au centre de la chaîne de commerce de corne de rhinocéros, y compris l'Afrique du Sud, le Mozambique et le Viet Nam, ainsi que certaines des personnes affectées par le commerce illégal de parties de tigre : Indonésie, Myanmar, la Russie et la Chine.

D’autres représentants d'un certain nombre d'organisations intergouvernementales étaient aussi présents, ces derniers ayant un rôle important à jouer dans la lutte contre la crise, y compris la CITES (Convention sur le commerce International des espèces menacées de la faune sauvage et de la flore sauvages menacées d’extinction), INTERPOL, l'Organisation mondiale des douanes, divers organismes des Nations Unies, la Banque africaine de développement pour l'environnement mondial et la Banque mondiale. Plusieurs de ces organismes ont la possibilité de débloquer des fonds et mettre en œuvre des engagements de la déclaration.

« Aujourd’hui, la déclaration de Londres d'aujourd'hui a été un appel clair aux forces de défense des pays de jouer leur partition pour combattre les réseaux criminels organisés qui détruisent la faune emblématique du monde et compromettent la sécurité nationale et internationale», a déclaré Steven Broad, Directeur exécutif de TRAFFIC.

«les actions concertées visant la suppression de la chaîne d'approvisionnement, ou la réduction de la demande pour les produits de la faune sont une partie essentielle du processus, » a ajouté Broad.

"Ce degré d'attention élevé du commerce illégal d'espèces sauvages et l’appel unanime à l'action est sans précédent. Notre défi maintenant est de maintenir la pression et aider à traduire cette attention en une action concertée pour traduire en actes  les engagements de la déclaration  »

ENDS

Notes to editors
The London Declaration can be found here. https://www.gov.uk/government/publications/declaration-london-conference-on-the-illegal-wildlife-trade

About TRAFFIC
TRAFFIC, the wildlife trade monitoring network, works to ensure that trade in wild plants and animals is not a threat to the conservation of nature. TRAFFIC is a joint programme of IUCN and WWF.
 
About WWF
WWF is one of the world’s largest independent conservation organisations, with more than five million supporters and a global network active in more than one hundred countries. Through our engagement with the public, businesses and government, we focus on safeguarding the natural world, creating solutions to the most serious environmental issues facing our planet, so that people and nature thrive.  Find out more about our work, past and present at wwf.org.uk.

« Ouganda remise sur le marché de 2,9 tonnes d'ivoire saisi | Main | La Conférence de Londres doit prendre des mesures capitales pour réduire la demande pour les produits fauniques illégaux »