Search TRAFFIC
NOTE: To search inside TRAFFIC's PDFs use the Publications Search
Subscribe to news

TRAFFIC is grateful for the financial contribution from the Rufford Foundation towards this website

Cambridge Conservation

TRAFFIC is a founder partner of:

Interested in a Masters in Conservation Leadership at the University of Cambridge? More details...

CAWT

TRAFFIC is a member of:

Useful links

 

 

Powered by Squarespace
Friday
Feb152013

Un dernier hommage à Emmanuel Tamounang (1967-2013)

TRAFFIC a le regret d’annoncer  le décès de M. Emmanuel Tamounang, staff du bureau TRAFFIC Afrique Centrale.

Yaoundé, Cameroun, 14 Février 2013—Emmanuel Tamounang est décédé le samedi 9 Février 2013, à l'Hôpital général de Yaoundé, des suites d’une courte  maladie.

Originaire du   village Santa, près de Bamenda, dans le Nord ouest  Cameroun, Emmanuel  a rejoint le bureau TRAFFIC Afrique Centrale le 7 Mars 2011 en tant que chauffeur- mécanicien .

Tous ceux qui ont visité TRAFFIC au Cameroun savent combien Emmanuel a contribué à la réussite du travail de base de l'organisation  dans ce pays, assurer des déplacements du personnel, quel que soit le moment ou le lieu.

Lorsque les visiteurs arrivaient  au Cameroun, Emmanuel était leur première image accueillante de TRAFFIC, et il montrait  à tout le monde qu'il était bien plus qu'un chauffeur: il était toujours disponible et prêt à aider.

Passer du temps avec Emmanuel était toujours des moments mémorables grâce à son excellent sens de l'humour et ses nombreuses blagues sur tout sujet , de la vie quotidienne aux sports au Cameroun. En outre, beaucoup se souviendront aussi des discussions intenses et passionnées avec Emmanuel au sujet de la situation socio-économique et politique au Cameroun.

Emmanuel était un homme fiable, responsable, attachant et passionné, avec un  sens élevé de l'humour: il manquera beaucoup à sa famille, amis et collègues.

Emmanuel  laisse une épouse, deux enfants, deux frères et une sœur.

« Les ONG appellent à l’action pour sauver les éléphants d’Afrique Centrale | Main | Plus de 11.000 éléphants tués au Gabon en huit ans »