La CITES pourrait interdire le commerce en ligne des sous espèces rares de salamandre sauvage
Monday, March 15, 2010 at 13:59
TRAFFIC in CITES, Contrebande au Moyen Orient, Herpétologique

Le Triton tacheté de Kaiser : plus que 1000 individus adultes à l’état sauvage survivent encore Cliquez sur la photo pour l’agrandir © TRAFFIC  Doha, Qatar, 15 Mars 2010—une salamandre iranienne peu connue, est en passe de devenir une espèce qui aurait fortement besoin d’une protection intergouvernemental, du fait du commerce en ligne- une menace importante pour les espèces de faune en danger, à laquelle les autorités doivent faire face.

Le Triton tacheté du Kaiser, que l’on retrouve uniquement en Iran, est considéré comme étant en danger d’extinction et ont suppose qu’il ne reste plus que 1.000 individus sauvages adultes. Cet amphibien à été proposé à l’annexe I de la convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages en voie de disparition (CITES), lors de la dernière conférence.

L'annexe I est considéré comme le plus niveau de  restriction dans les différentes annexes de la CITES et interdit tout commerce international concernant cette espèce.
La disponibilité du Triton tacheté du Kaiser sur Internet, est révélatrice de l’usage de ce média comme outil additionnel pour la vente des espèces fauniques en danger d’extinction. Ce sont les premières espèces à nécessiter une protection plus accrue, du fait du commerce en ligne.

Le Triton est un animal de compagnie des prisé par les collectionneurs fervents de la faune et leur nombre a diminué de plus de 80 pour cent ces dernières années.
En attendant, les gouvernements de la  CITES devront considérer s’il faille adopter une approche plus proactive pour réglementer le commerce en ligne des espèces en voie de disparition. Ceci inclurait la création d'une base de données internationale du commerce, la recherche scientifique pour mesurer la corrélation entre la perte de faune et le commerce en ligne, et la collaboration plus étroite avec INTERPOL, l’organisme chargé de faire appliquer la loi internationale.

En 2006, une recherche faite par TRAFFIC sur la vente des tritons tachetés de Kaiser a démontré que 10 sites Web revendiquaient la possession et le stockage de ces espèces. Une compagnie ukrainienne a prétendu avoir vendu plus de 200 spécimens sauvages attrapés en une seule année.

« Internet lui-même n'est pas une menace, mais il est une autre manière de faire du marketing des produits, » a fait remarquer Ernie Cooper de TRAFFIC Canada.

« Le triton tacheté du Kaiser, par exemple, est très cher et la plupart des personnes ne sont pas disposées à acheter une salamandre à USD300. Mais via Internet, qui permet d’être en contact avec le marché mondial, on peut facilement trouver des acheteurs. »

WWF et TRAFFIC sont également impliqués dans d'autres articles vendus et achetés en ligne, comme l'ivoire d'éléphant, et les coraux précieux, y compris le corail rose et rouge, qui sont actuellement surexploités pour la fabrication  des bijoux et des pièces de collection. Les coraux rouge et rose ont été proposés à l’annexe II de la CITES, une mesure qui réglementerait leur commerce international.

Pour plus d’information, contactez s’il vous plaît:
Ian Morrison, Responsable Media, WWF International, tel: +41 22 364 9554, mobile: +41 79 8746853 imorrison@wwfint.org
Richard Thomas, Coordonnateur mondial de la communication, TRAFFIC, tel (in Qatar): +974 761 8288 richard.thomas@traffic.org

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.