Les industries de médecine traditionnelles chinoises décrient l’usage des os de tigres dans leur pharmacopée, lors de la conférence de la CITES
Friday, March 12, 2010 at 14:14
TRAFFIC in La sensibilisation pour la conservation, Mammifères - Tigres

La Fédération Mondiale de Médecine traditionnelle Chinoise, presse ses membres de ne pas faire usage des parties des animaux en danger d’extinction. Discours de Xu Hongfa de TRAFFIC, durant la conférence Cliquez sur la photo pour l’agrandir © TRAFFIC  Doha, Qatar, 12 Mars 2010—WWF et TRAFFIC ont bien accueilli la déclaration de la Fédération Mondiale de Médecine Chinoise, invitant ses membres à ne pas faire usage des os de tigre ou de toute partie d’espèce mise en danger.

Le rapport a été fait à un colloque vendredi à Pékin et note que certains des avantages médicinaux attribués aux os de tigre n'ont aucune base scientifique. L'utilisation des os de tigre a été enlevée de la pharmacopée de médecine (TCM) traditionnelle chinoise depuis 1993, lorsque la  Chine a présenté pour la première fois une interdiction  du commerce domestique du tigre.

« La conservation du tigre  est devenue un problème politique dans le monde. Par conséquent, il est indispensable que l'industrie de médecine chinoise traditionnelle soutienne la conservation des espèces en voie de disparition, y compris des tigres, » a dit Huang Jianyin, secrétaire de WFCMS.

Le commerce illégal des grands félins d’Asie est une question cruciale à la Convention sur le commerce international des espèces  de faune et de flore sauvages en voie de disparition (CITES) lors de la conférence des parties se réunissant à Doha, Qatar. La Chine est parmi les 175 pays qui ont  ratifiés ce traité international sur la gestion du commerce de la faune sauvage.

Pour le Dr Colman O'Criodain, analyste commercial de la faune, WWF International, « Les gouvernements de la CITES devraient être encouragés par ce rapport et faire usage de l'occasion qu'ils ont, lors de cette réunion pour adopter des mesures, qui si elles sont correctement appliquées, pourraient aider à mettre un terme au commerce de tigre, »

Le rapport fait également appel  à tous les membres de WFCMS afin de promouvoir la conservation de tigre et les encourage à se conformer à tous les accords/traités internationaux et nationaux appropriés sur le commerce de la faune.

« Pour  la communauté internationale, la déclaration publique  que la Médecine traditionnelle chinoise, va contribuer aux efforts de conservation du tigre, est un signal clair et fort » a rappelé le professeur Xu Hongfa, chef du programme TRAFFIC en Chine.

En tant qu’organisation internationale académique et scolaire de médecine chinoise, le WFCMS a déclaré qu'il est de son devoir d’œuvrer pour la rechercher de la conservation des espèces en voie de disparition,  telles que les tigres.

 « En attendant, nous demanderons à nos membres de ne pas employer la faune mise en danger dans la médecine traditionnelle chinoise, et réduirons ainsi le malentendu et la focalisation de la communauté internationale sur nos positions, » a indiqué Huang Jianyin  de WFCMS'. « L'industrie de médecine traditionnelle chinoise devrait rechercher des produits de substitution économiques et tout aussi efficaces que les dérivés de produits de tigre, qui amélioreront l'image et le statut international de la médecine traditionnelle chinoise tout en favorisant le TCM dans le monde. » 

Le WFCMS est une organisation scolaire internationale basée à Pékin, qui compte 195 organisations membres à travers 57 pays, dans lesquels la médecine traditionnelle chinoise est utilisée. Il vise à favoriser le développement de la médecine traditionnelle chinoise, qui est une forme primaire de la livraison de soins de santé en Chine, et largement considéré comme une richesse culturelle de la Chine.

WWF et TRAFFIC en appellent à interdiction permanente de toutes les formes de commerce des parties et/ou produits de tigre, et un arrêt des opérations de capture des animaux à l’état sauvage pour la domestication.

Alors qu’en 2010, nous célébrons l’année du tigre selon le calendrier lunaire chinois, les Tigres sauvages sont particulièrement dans la ligne de mire. Cette année est perçue comme une occasion unique de promouvoir l’action internationale pour la préservation du tigre.

Discours de  by Li Zhenji,  Vice président et Secrétaire du WFCMS (en chinois)
WFCMS web site

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.