La France soutient l'interdiction du commerce de thon « nageoire bleue » du Nord
Wednesday, July 22, 2009 at 11:41
TRAFFIC in CITES, Contrebande en Europe , Pêche

La France et Monaco soutiennent l’interdiction du commerce international du thon à nageoire bleue du nord. Cliquez ici pour agrandir la photo ©/ Skerry de Brian J. /mise à jour géographiques nationales de WWF  Le 17 juillet, Huw Irranca-Davies, le ministre de pêche Britannique, a annoncé que la Grande Bretagne soutiendrait également une l’entrée du thon dans la liste rouge de la CITES.

Rome, l'Italie/Paris, la France, 16 juillet 2009 - le Président français Nicolas Sarkozy a annoncé aujourd'hui que son pays soutiendrait une interdiction du commerce international du thon à nageoires bleues dans le nord, espèce en danger, en adhérant à un appel croissant pour les espèces de poissons surexploités, selon la convention sur le commerce international des espèces en voie de disparition de la faune et de la flore sauvages (CITES).

Prenant la parole lors d’une consultation nationale des parties prenantes sur les politique durables de pêches et marines pour l’avenir en France, qui est une « Grenelle de Mer, » le Président Sarkozy a déclaré que la « France soutient la position du thon dans la liste de la CITES pour en interdire le commerce international. »

M. Sarkozy a déclaré ceci dans le cadre du soutien de la France à une plus large politique de la pêche durable. « Notre génération est la dernière à avoir l’opportunité de mener des actions décisives. Avant qu’il ne soit trop tard, nous devons protéger les ressources marines maintenant, afin de pêcher mieux dans l'avenir. Nous le devons pour les pêcheurs, et nous le devons aux générations futures, » a-t-il-dit.

La principauté du Monaco était la première à communiquer sa bonne volonté de mener une proposition en vue d’interdire le commerce international du thon à nageoire bleue d’atlantique, et a lancé cette semaine un processus formel de consultation de la CITES pour chercher l'appui d'autres états membres.

Le thon à nageoire bleue du nord se rencontre dans l'Atlantique nord et la méditerranée et cette espèce est en grand danger.

Contribuant au déclin drastique de l'espèce, la surexploitation des navires de pêche des filets, qui dépassent de loin des quotes-parts légales, la pêche de contrebande, l'utilisation des avions de chasse illégaux, la pêche au filet pendant la fermeture de la saison, les mesures de gestion négligeant les avis scientifiques, et guidé par l'appétit insatiable des marchés de luxe des fruits de mer dans le monde où les thons enregistrent des prix records.

« En termes d'intégration dans la liste de l'annexe I de CITES, le thon à nageoire bleue de l’atlantique fait des va et des vient » a dit Dr. Susan Lieberman, directeur WWF du programme global des espèces.

« Les parties membres de la CITES regretteraient sûrement de ne pas protéger ces espèces, commercialement surexploitées, espèce phare des océans, contre leur effondrement - tandis qu'elles ont cette chance historique. »

Les Etats membres de la CITES seront en conférence dans le Doha, au Qatar des 13-25 mars 2010, toutefois, les propositions doivent être soumises avant le 17 octobre pour être prises en compte lors de cette conférence des parties.

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.