Info TRAFFIC se concentre sur Afrique Centrale
Tuesday, February 10, 2009 at 18:29
TRAFFIC in conservation awareness

Cambridge, UK--Le nouveau programme de TRAFFIC en Afrique Centrale est mis à la une dans le dernier numéro d’info TRAFFIC. Le nouveau bureau TRAFFIC ouvert au Cameroun se concentre sur le commerce de viande sauvage, sur une bonne gouvernance du commerce de bois et sur la fermeture des marchés intérieurs illégaux d’ivoire et des routes de contrebande de l’ivoire en Afrique Centrale.

Ce numéro présente les priorités et objectifs de TRAFFIC en Afrique centrale ainsi que les travaux récents et en cours du bureau TRAFFIC dans la sous région. Il souligne aussi tout le soutien important à ce nouveau programme du WWF, de l’UICN dans la sous région, parmi d’autres partenaires et/ou organisations institutionnelles (Commission des Forêts d’Afrique Centrale – COMIFAC...).

Ce numéro présente aussi le travail du bureau TRAFFIC en Afrique centrale en qui concerne sa contribution à la mise en œuvre du programme ETIS (système d’information du commerce des éléphants) au Cameroun et en République Démocratique du Congo, et au développement de son projet «viande de brousse» dans la sous région. Il souligne d’autre part l’important travail du GFTN (Réseau Global Forêt et Commerce) /TRAFFIC sur la question de la légalité dans les pays d’Afrique centrale.

Une série de brèves dans ce dernier numéro d’info TRAFFIC fait le résumé (i) des discussions relatives à l’utilisation et au commerce des espèces sauvages et des ressources naturelles qui se sont déroulées dans le cadre de la 9ème session de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique (Bonn – Allemagne, mai 2008), (ii) de la 5ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la COMIFAC (Bangui - République centrafricaine, septembre 2008), (iii) de l’atelier du groupe de travail sur Prunus africana (Naivasha - Kenya, septembre 2008), et enfin (iv) de la décision du Comité Permanent de la CITES (juillet 2008) de désigner la Chine en tant qu’acheteur d’une vente d’ivoire en une seule fois. D’autre part, une rubrique de deux pages sur les saisies et poursuites présente une sélection d’infractions à la CITES au cours de l’année 2008.

Pour en savoir plus sur ces sujets et d’autres relatifs au commerce des espèces sauvages, téléchargez votre exemplaire du dernier numéro d’info TRAFFIC (PDF, 1 MB).

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.