Projet de l'UE de combattre le commerce ill├ęgal de la faune par le reniflement
Wednesday, October 21, 2009 at 15:00
TRAFFIC in Contrebande en Europe , La sensibilisation pour la conservation, application de loi

Un bagage à l'aéroport de Francfort subit un examen complet avant l’embarquement, de l'un des meilleurs détectives de faune Clique sur la photo pour l’agrandir © FRAPORT-AG   Frankfort, Allemagne, 21 Octobre—une année après que l'introduction des chiens renifleurs dans le dépistage des produits illégaux de faune à l'aéroport de Francfort, WWF et TRAFFIC ont annoncé leur intention d’étendre ce projet pilote réussi à toute l’Europe.

Ces derniers mois, deux chiens particulièrement dressés-Amy et Uno- ont découvert plusieurs kilogrammes de caviar, des figurines en ivoire, des sacs à main en peau de serpent, des ailerons de requin et même un crâne entier d'ours, entre d'autres articles dans divers bagages.

Les « chiens ont un sens de l'odorat bien plus développé que celui des êtres humains »  a expliqué Volker Homes de TRAFFIC Allemagne.

« Ils peuvent détecter des articles à faible odeur et sont donc le moyen idéal pour les contrôles rapides de bagage, courrier, ou n’importe quel récipient. »

Pendant leurs mois de la formation, on a dressé à Amy et l'ONU à reconnaître et identifier une quinzaine d’odeurs particulières. Les deux chiens sont maintenant en action à Francfort, le 3ème plus grand aéroport d’Europe, pour une année. Ils doivent également avoir un intérêt particulier pour les lignes vers les « points chauds de biodiversité » en termes d'espèces fortement vendues illégalement, comme l’Asie du Sud-Est, l'Amérique latine et l'Afrique.

« La saisie de plusieurs kilogrammes de caviar, une corme de rhinocéros, de l’ivoire, et de plusieurs parties de tortues marines en danger d’extinction est d'un intérêt particulier, » a indiqué Homes. « Ces seules découvertes rendent pertinente l'utilisation des chiens renifleurs.»

TRAFFIC appui les pionniers dans l’utilisation des chiens renifleurs pour la détection du commerce illégal de la faune en Asie,  les études de faisabilité ultérieure  ayant conduit à déduire que les chiens renifleurs sont utilisé depuis 2000 en Corée du Sud et plus récemment, en Inde pour appuyer les agents de lois.

Après le succès à Francfort, WWF et TRAFFIC prévoient de lancer un projet européen qui viserait à vulgariser l'utilisation des chiens détecteurs de faune dans les plus grands aéroports et ports maritimes européens et les grands centres de distribution des colis postaux.

 « L'UE est devenue un marché unique sans frontières intérieures. Par conséquent nous avons besoin d'actions plus efficaces conformes à la législation contre le commerce illégal des espèces en transit dans l'UE et dans chaque Etats membres, » a précisé HOMES.

Article originally appeared on TRAFFIC (http://www.traffic.org/).
See website for complete article licensing information.